Comprendre la location meublée non professionnelle en 3 mn

Qu’est-ce que la LMNP ?

La location meublée non professionnelle (LMNP) concerne les logements meublés destinés à la location en tant que résidence principale ou secondaire, ou encore en tant que résidence avec services (pour étudiants, seniors ou touristes).

Ce dispositif permet de bénéficier d’un certains nombre d’avantages fiscaux au cours des 10 premières années de location tout en générant des revenus complémentaires :

Choix du régime d’imposition

Le bailleur se doit de déclarer ses revenus fonciers en tant que Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), toutefois il peut choisir entre le régime micro BIC (abattement forfaitaire à hauteur de 50 % / 71 % pour les locations touristiques) et le régime réel (déduction des dépenses liées à l’exploitation du logement telles que les frais de notaire, taxe foncière, charges de copropriété, intérêts d’emprunt, honoraires d’agence, travaux de réparation).

Récupération de la TVA

La TVA versée lors de l’acquisition d’une résidence neuve avec services peut être récupérée si le logement en question propose un minimum de 3 services parmi l’accueil, le petit-déjeuner, l’entretien et la blanchisserie ; par ailleurs, le propriétaire doit avoir signé un bail d’au moins 9 ans avec la société exploitant les lieux pour bénéficier de cette récupération de TVA.

Amortissement du bien

Le bailleur a la possibilité de déduire de ses recettes annuelles la valeur des amortissements relatifs aux différents composants du bien (terrain, gros œuvre, travaux d’aménagement, ameublement etc.).

Report de déficit

Si des charges importantes (ameublement, travaux de rénovation etc.) créent un déficit pour le bailleur, celui-ci peut le reporter et le déduire des recettes engendrées pendant 10 ans consécutifs – et ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt non négligeable.

Qui peut bénéficier des avantages fiscaux liés à la LMNP ?

La location meublée non professionnelle est intéressante pour les personnes désireuses d’augmenter leurs revenus fonciers sans pour autant devoir créer une société.

La LMNP est particulièrement adaptée pour les investisseurs qui souhaitent se créer un revenu d’appoint, car ce dispositif est limité à deux égards :

  • Les recettes annuelles engendrées ne doivent pas dépasser 23 000 euros, charges comprises
  • Le montant des recettes annuelles doit représenter moins de 50 % du revenu total du foyer
    fiscal concerné

3 choses à savoir sur la LMNP

  1. Le dispositif n’entre pas en compte dans le plafonnement global des niches fiscales
  2. Les biens en LMNP sont soumis à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière)
  3. Lors de la revente du bien, le régime de plus-value appliqué est celui des particuliers

Contacter IPC pour plus d’informations

Dann Denain, spécialiste en défiscalisation immobilière de la société Immobilier Patrimonial Conseil, peut vous renseigner sur la location meublée non professionnelle, de même que sur les autres dispositifs de défiscalisation existants. Contactez-le pour recevoir des conseils personnalisés !

Qu’est-ce que la LMNP ? 

La location meublée non professionnelle (LMNP) concerne les logements meublés destinés à la location en tant que résidence principale ou secondaire, ou encore en tant que résidence avec services (pour étudiants, seniors ou touristes).

Choix du régime d’imposition

Le bailleur se doit de déclarer ses revenus fonciers en tant que Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Il peut toutefois choisir entre le régime micro BIC et le régime réel.

Récupération de la TVA

La TVA versée lors de l’acquisition d’une résidence neuve avec services peut être récupérée si le logement en question propose un minimum de 3 services. Le propriétaire doit avoir signé un bail d’au moins 9 ans avec la société exploitant les lieux pour bénéficier de cette récupération de TVA.

Amortissement du bien

Le bailleur a la possibilité de déduire de ses recettes annuelles la valeur des amortissements relatifs aux différents composants du bien (terrain, gros œuvre, travaux d’aménagement, ameublement etc.).

Report de déficit

Si des charges importantes (ameublement, travaux de rénovation etc.) créent un déficit pour le bailleur, celui-ci peut le reporter et le déduire des recettes engendrées pendant 10 ans consécutifs – et ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt non négligeable.

Qui peut bénéficier des avantages fiscaux liés à la LMNP ?

La location meublée non professionnelle est intéressante pour les personnes désireuses d’augmenter leurs revenus fonciers sans pour autant devoir créer une société.

IPC vous accompagne

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services et notre accompagnement.